Thavry Thon – « Il ne faut pas écouter les critiques et rester concentré sur ses objectifs »

Peux-tu te presenter ?

Je rappelle Thavry Thon et je viens d’une petite ile de Bassac River. Je suis co-fondatrice et promotrice à Seavphovjvet Publishing et promotrice pour Toursanak Adventure. Parallèlement je suis écrivain indépendant et blogueuse. 

Comment s’est déroulée ton adolescence ? 

Mon adolescence n’a pas été très facile. Il a fallu que je me batte pour avoir un niveau d’éducation correct, auquel les filles cambodgiennes n’ont pas forcement accès. et j’ai travaille très dur pour atteindre mes objectifs. 

Est-ce que tu peux nous parler de ton livre A Proper Woman

A Proper Woman a tout d’abord été publié en anglais en janvier 2017 et a plus tard dans l’année, été publié en Khmer. Le livre peint le portrait de trois generations de femmes au travers du voyage, de l’éducation, du mariage et rend compte de ce qu’il se passe si une femme sort des normes sociales. 

Il montre l’importance du soutient qu’apportent les parents à leurs filles, pour leur permettre de casser les barrières sociales auxquelles elles sont quotidiennement confrontées et pour leur permettre d’être les seules tenantes de leurs vies.

Quelle est ta plus grande réussite ?

La chose dont je suis le plus fière et d’avoir été capable de réaliser mes rêves en devenant écrivain et en voyageant à travers le monde. Cela prouve que j’ai la possibilité et l’opportunité de faire n’importe quoi, quelque soit mon genre. 

Qu’aimerais-tu dire aux jeunes femmes qui veulent faire changer les choses et bouger les lignes ? 

Je voudrais leur dire que si elles croient en ce qu’elles font, elles auront toujours la force de se battre. Il ne faut pas écouter les critiques et rester concentré sur ses objectifs. Dans tous les cas, les gens continueront de parler. Si elles prennent en compte ces éléments, rien ne pourra les arrêter et elles pourront enfin être épanouies en faisant ce qu’elles aiment vraiment.

Comment te sens-tu en tant que femme au Cambodge ? 

Pour ma part, être une femme au Cambodge n’a pas toujours été facile car il subsiste encore beaucoup de barrières sociales liées au genre et qu’il a fallu que je franchisse. Mais j’essaye tous les jours de me battre pour ma liberté et pour ce en quoi je crois. Je suis fière d’être une femme et d’en être arrivée là ou j’en suis. 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.